Le groupe Brose, quatrième fournisseur familial de composants automobiles au monde, a approuvé un plan d’investissement pouvant atteindre 2 milliards d’euros (Rs 15706 crores) d’ici 2021 pour surmonter les conditions moroses du marché des véhicules. Le conseil d’administration de l’entreprise s’attend à ce que la situation se stabilise l’an prochain et prévoit également une croissance du chiffre d’affaires. Brose vise à intensifier l’accès aux innovations et à ouvrir de nouveaux domaines d’activité grâce à la participation aux startups.

La division e-bike de l’entreprise basée à Berlin renforce également ses activités, notamment en ce qui concerne les capacités de développement et le service aux concessionnaires. Les dépenses de développement pour les technologies futures devraient augmenter fortement, tandis que des partenariats et des acquisitions sont prévus pour élargir la position de l’entreprise sur le marché. Bien que le chiffre d’affaires du groupe Brose ait chuté de 2% à 6,2 milliards d’euros (Rs 48688.6 crore) en 2019, les coûts élevés de montée en puissance des nouveaux produits ont eu un impact négatif sur les bénéfices.

Bien qu’elle ajoute du personnel dans l’informatique, les logiciels et l’électronique, Brose réduira considérablement ses dépenses de sponsoring à l’avenir, en particulier dans le sport. Michael Stoschek, président du groupe Brose est optimiste quant aux plans futurs de l’entreprise : « Je suis très confiant que le nouveau conseil d’administration s’attaquera aux nombreuses tâches différentes et complexes avec beaucoup d’élan. Et si ce faisant, nous devenons plus maigres, plus rapides et plus innovants, nous aurons tout ce dont nous avons besoin pour être plus forts pour un avenir prospère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *